La plante mellifère du mois de Novembre, la Bruyère Multiflore

November 4, 2016

 

 

 

 

Nom latin : Erica Multiflora            
Origine: Europe  
méditerranéenne

Pollen: 3/3                                      
Nectar: 3/3                      

 

                   

 

 

 

   De la Famille des Ericaceae, la Bruyère Multiflore (Erica multiflora sp.) est d'un grand intérêt pour son environnement. En effet, elle offre une floraison dense pendant toute la fin de l'année et permet aux abeilles de compléter leur réserves lors des dernières belles journées.

 

  La quantité de nectar que ses fleurs contiennent ainsi que la disposition des étamines rendant l'accès au fond de la corolle compliqué, incite les abeilles à forcer un passage au travers les anthères, s'enduisant ainsi d'une quantité importante de pollen. Une stratégie de reproduction croisée qui reste très efficace malgré le fait que certaines abeilles adoptent une technique de triche en perforant la corolle pour aspirer le nectar sans efforts.

Croissance

 

  La Bruyère multiflore  est un sous arbrisseau de 30 à 80 cm à tiges tortueuses et rameaux dressés portant des feuilles verticillées (plusieurs feuilles insérées à la même hauteur, de 4 à 6 dans ce cas), longues d'environ 9mm, très étroites et portant un sillon longitudinal sur leurs faces inférieur. De jeunes rameaux secondaires naîtront au niveau de l'insertion des feuilles. Cette plante pouvant résister à de fortes sécheresses une fois bien implantée, raffole des sols acides riches en silice et des climats doux; elle est beaucoup plus présente dans le sud de l'Europe.

 

Floraison

 

  Du mois d'Août au mois de Décembre, les feuilles situées à l'extrémité des rameaux, verront naître à leurs bases des grappes de petites fleurs roses en forme de clochettes. Ces fleurs sont composée de (de bas en haut):

 

> un pédoncule soutenant l'ensemble de la fleur et environ 2 fois plus long que cette dernière. il est insérer à la base des feuilles

 

>un calice de 4 sépales verts rougeâtres disposés en croix

 

> une corolle oblongue (bien plus longue que large et arrondie au deux bouts) de 4 pétales soudés de haut en bas. 

 

> Les anthères, petits sacs de pollen portés par 8 étamines, sont brun/noir et  d'un style saillant (ressortent de la corolle) 

 

> Le style, petit filet qui remonte de l'ovaire située au fond de la corolle, se positionne également de manière saillante. C'est lui qui recueillera le pollen d'autre fleurs, emmené par les pollinisateurs, pour le transférer à l'ovaire pour fécondation.

 

 

 

Mathieu Combes

Conseil Biodiversité - Ruches&Co

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

La plante mellifère du mois de Janvier, Le Romarin

January 6, 2017

1/4
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square